Pour que chacun ait vraiment le choix : le scrutin pondéré !

1469 internautes ont participé en 2007.

CandidatsTout ou rienPoints positifsPoints négatifsSolde de points
Voix%Points%Points%Points%
François Bayrou 472 48.8 % 5637 34.4 % -813 5.2 % 4824 62.9 %
Marie-Ségolène Royal 154 15.9 % 2604 15.9 % -1606 10.3 % 998 13 %
Joseph Bové 65 6.7 % 1301 7.9 % -588 3.8 % 713 9.3 %
Dominique Voynet 18 1.9 % 1054 6.4 % -366 2.3 % 688 9 %
Olivier Besancenot 31 3.2 % 1345 8.2 % -896 5.7 % 449 5.9 %
Frédéric Nihous 1 0.1 % 195 1.2 % -399 2.6 % -204
Arlette Laguiller 0 0 % 294 1.8 % -515 3.3 % -221
Marie-George Buffet 7 0.7 % 573 3.5 % -822 5.3 % -249
Gérard Schivardi 5 0.5 % 248 1.5 % -740 4.7 % -492
 Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon  8 0.8 % 350 2.1 % -1260 8.1 % -910
Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa 130 13.4 % 1795 11 % -3776 24.1 % -1981
Jean-Marie Le Pen 76 7.9 % 981 6 % -3862 24.7 % -2881
Total 967 16377 -15643 734

Dans la colonne "Tout ou rien", on a compté une voix pour le candidat pour chaque internaute lui ayant attribué 9, 8 ou 7 points. Cela correspond très grossièrement au mode de scrutin actuel. On remarque que seulement 967 internautes sur les 1469 ayant voté ont un candidat vraiment favori.

La somme des soldes des candidats ayant un solde positif est de 7672 points.
Le pourcentage affiché en bleu pour ces candidats est calculé par rapport à cette somme.

Pensez-vous qu'en 2002, s'il avait été possible de voter de cette manière, le résultat du premier tour eut été le même ?

Un tel mode de scrutin vous intéresse ? D'autres l'ont mis en oeuvre.